« La folie refoulée des gens normaux » de Marion Milner

0
304

Comment des gens apparemment « normaux, psychiquement sains » (à l’aune de leur réussite professionnelle et sociale) peuvent-ils être, de fait, affectivement et émotionnellement stériles pour avoir sacrifié leurs capacités créatives et de rêverie aux impératifs de la pensée rationnelle logique dominante ?

À l’inverse, comment des personnes ayant vécu des situations catastrophiques peuvent-elles réintégrer la santé en développant leurs capacités de création ?

La conjugaison d’une pratique analytique « indépendante » et d’un engagement personnel total dans la création artistique a conduit l’auteur à un renversement de point de vue dont rend bien compte le titre, un tant soit peu énigmatique et paradoxal, de l’ouvrage :

Il y aurait une véritable folie (refoulée) dans la « fuite dans la santé » des gens dits normaux, comme il y aurait, à l’opposé, une véritable santé, qui serait celle des « psychotiques guéris » (termes repris de Winnicott, dont les élaborations recoupent en plus d’un point celles de son amie Marion Milner).

L’intérêt de ce livre.

Cet ouvrage nous donne à voir l’intérêt d’une vie pour « l’histoire de la bataille que nous avons tous à mener, à un degré plus ou moins grand, et que nous le sachions ou non, pour apprendre à devenir capables d’aimer et de travailler ».

Des auteurs d’expérience.

44 années de pratique clinique se trouvent ici condensées dans 20 articles passionnants rassemblés par Marion Milner, qui a toujours cherché, au-delà de l’utilisation de l’outil spécifique que sont les concepts élaborés dans le cadre de la théorie freudienne, un mode de transmission de son expérience et de ses découvertes qui parle à l’expérience propre de chacun et qui permette d’autre part de nouer des dialogues avec les chercheurs des disciplines connexes.

« La folie refoulée des gens normaux » de Marion Milner, (Ed. Eres), 28 €, sélectionné par Pierre Mathieu, psychanalyste, conseiller conjugal, sexologue-sexothérapeute

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here