« Harcèlements à l’école » de Nicole Catherine

0
1015

Des milliers d’enfants vivent tous les jours des brimades à l’école sous l’œil inquiet de leurs parents, partagés entre sentiment de culpabilité et sensation d’impuissance, que faire ?

Harcèlement scolaire. Brimades, intimidation, insultes, soumission, violences psychologiques et physiques.

Le harcèlement scolaire, c’est quoi ? :

Une conduite agressive intentionnelle d’un élève (ou de plusieurs) envers un autre (ou de plusieurs autres qui n’arrivent pas à se fédérer contre ces attaques, comme une forme d’impuissance !) ces enfants se retrouvent complètement isolés, de leurs camarades de classes, mais aussi de leurs parents, malheureusement !), harcèlement scolaire qui se répète régulièrement et qui engendre au fil du temps une relation « dominant/dominé ».

Le plus souvent il s’agit d’un phénomène sournois qui s’incruste insidieusement sans que la victime en prenne conscience immédiatement, et c’est bien là le problème ! .

Il est difficile d’identifier les multiples formes que peut prendre ce harcèlement scolaire !

Et l’on observe que le phénomène du bouc émissaire apparaît lorsque se conjugue la présence de persécuteur(s), de victime(s) et d’adultes défaillant(s).

Harcèlement scolaire. Y a-t-il des profils d’enfants boucs émissaires et d’enfants persécuteurs ?

Des signes avant-coureurs, des situations à risques ?

Comment les adultes doivent-ils se comporter face à ces souffrances ?

Peut-on les prévenir car c’est avant qu’elles se produisent qu’il faudrait agir, bien entendu ?

Abordant le phénomène des violences entre élèves à l’école dans toutes ses dimensions, humaines, familiales, sociales et institutionnelles, ce livre donne la parole aux victimes tout en essayant de comprendre pourquoi les agresseurs peuvent en arriver là et pourquoi les victimes peuvent en arriver là.

Il propose des mesures concrètes pour prévenir et lutter contre ce fléau.

Agresseurs et victimes ont besoin d’une assistance psychologique.

Harcèlement scolaire

Soyez attentif à votre enfant parce que ce harcèlement, il n’en parlera pas ou s’il en parle, vous ne le prendrez pas suffisamment en compte (à cause de vos propres peurs inconscientes) et cela fera beaucoup de dégâts, non pas à cause du harcèlement lui-même, mais davantage par votre non-reconnaissance de la profonde souffrance de votre enfant et il pourra vous en vouloir toute sa vie durant, avec des dommages irréparables pour lui et pour sa descendance !

Comme si vous l’aviez abandonné dans ces souffrances indicibles !

A vous d’être à l’écoute de cet enfant qui va « soi-disant bien ».

On veut tellement que notre enfant aille bien que l’on finit par être aveugle !

Regardez-le, observez-le, surveillez l’évolution de ses résultats scolaires, l’évolution de ses émotions, l’évolution de sa sociabilité : a-t-il des copains, joue-il avec eux, est-il invité chez eux, les invite-il à la maison, les accueillez-vous avec plaisir, organisez-vous des activités ludiques pour les occuper agréablement, parlez-vous avec eux ?

Ouvrir le dialogue avec ses copains devrait vous permettre de récupérer de nombreuses informations sur l’état psychologique dans lequel se trouve votre enfant !

Les invitez-vous à revenir en leur faisant comprendre qu’ils seront toujours les bienvenus. Toute information est importante à récupérer.

Et si jamais il vous en parle de ce harcèlement, ce qui est peu probable mais cela peut arriver, ne tenter pas de minimiser la situation en le rassurant, cela ne ferait qu’amplifier ses angoisses car il aurait le sentiment de ne pas être entendu, de ne pas être compris, de se sentir désespérément seul (et il n’y a rien de plus terrible pour un enfant que de se sentir seul, coupé de la relation avec ses parents, c’est le premier pas vers une crise d’adolescence très problématique…), écoutez-le, câlinez-le, reformulez ses propos (cela le poussera à se livrer encore plus), mettez-vous en situation d’empathie avec lui et réagissez en prenant contact avec un professeur ou avec la direction de son établissement scolaire pour remédier rapidement à la situation.

Psychanalyse

Harcèlement à l’école

« Harcèlement à l’école » de Nicole Catheline, (Ed Albin Michel), 14,25 €, sélectionné par Pierre Mathieu, psychanalyste, conseiller familial