L’andromaque, les positions de l’amour

0
887

L’homme est allongé sur le dos,

Dans la position de l’andromaque, la femme s’assoit sur lui, de face, les cuisses…  

éjaculation précoce, éjaculation prématurée, virilité, orgasme vaginal…bien écartées enserrant le bassin de son partenaire, elle introduit le pénis dans son vagin… …Cette posture permet d’inverser les rôles, la femme « possède » l’homme qui, lui, reste passif ! Et cette position pourrait bien la conduire vers un orgasme clitoridien.

Pour que la femme prenne les directives des opérations, il faudra que son (ou sa) partenaire soit très attentionné(e) lors des préliminaires pour lui permettre, à elle, d’être au plus fort de son excitation.

L’andromaque permet à la femme :

  • De se sentir dominante dans la sexualité.orgasme par le point g, orgasmes multiples, orgasme féminin, orgasme par l'éjaculation
  • De mener le jeu en respectant son propre rythme.
  • De réguler l’intensité de la pénétration.
  • De stimuler son clitoris en l’appuyant sur le pubis de son partenaire pour une double jouissance.
  • D’offrir son corps au regard, aux baisers et aux caresses de son homme. (La femme aime offrir son corps au désir de l’homme, c’est certainement sa préférence dans le rapport amoureux…).
  • De lui exprimer son plaisir verbalement par quelques mots d’amour…

Pour varier les plaisirs, la femme peut se laisser aller à des mouvements naturels pour elle. (Les « va et vient » sont des mouvements typiquement masculins, acquis lors de l’apprentissage de la masturbation et de la visualisation des films pornos).

Ces mouvements naturels sont des mouvements tournants (comme les orientales qui s’adonnent à la danse du ventre), elle s’accroche aux épaules de son partenaire et s’enroule lascivement sur son pénis comme sur un pivot, elle s’enfonce de plus en plus en s’articulant sur ce pivot jusqu’à une pénétration maximale lui permettant de profiter de la longueur et/ou de la grosseur de son pénis, entretenant la vigueur masculine.

Cette pénétration tournante est extrêmement excitante pour les deux partenaires sans toutefois conduire à une excitation maximale qui conduirait l’homme à une éjaculation prématurée qui marquerait la fin du rapport sexuel.

La variante de l’Andromaque est donc recommandée au début des ébats notamment pour les hommes qui souffrent d’éjaculation précoce.

Cette variante permet à l’homme :

– De bien gérer son excitation sexuelle.

orgasme par contraction des muscles du périnée, orgasme masculin, positions sexuellesDe

Révéler

 Sa

Féminité… !

… !

… !

… !

Tout en respectant sa virilité

– D’avoir une vision panoramique du corps excité de sa partenaire

(Avec la danse des épaules et des seins qui accompagne la danse du ventre !).sexualité, orgasme utérin, orgasme sans éjaculation, sexologue, sexothérapeute

– D’apprécier l’excitation qui grimpe chez sa partenaire

A mesure qu’elle s’enfonce

Tendrement

Ou

Fougueusement

Sur son pénis.

– De se laisser aller

A des stimulations verbales

Qui encouragent la montée de leur plaisir.

(Quelques mots d’amour…).

Les deux partenaires peuvent s’observer et voir monter leur excitation et leur plaisir réciproques !

La position de l’andromaque permet aux deux partenaires d’accéder à toutes les formes d’orgasmes : orgasme clitoridienorgasme vaginalorgasme utérin, orgasme par le point g, orgasmes multiples, pour l’orgasme fémininorgasme par l’éjaculation, orgasme sans éjaculationorgasme par le point gorgasme par contraction des muscles du périnéeorgasmes multiples pour l’orgasme masculin.

La position de l’andromaque est l’une des positions sexuelles les plus complètes et les plus excitantes.

Et vous, avez-vous déjà essayé la position de l’andromaque ? Pratiquez-vous les mouvements tournants ?

Avez-vous réussi à atteindre l’orgasme dans cette position ?

Votre sexualité s’en est-elle trouvée enrichie ?

Si vous avez des questions à propos de l’andromaque, n’hésitez pas à publier un commentaire, je vous répondrai personnellement, avec plaisir et en toute discrétion.

Articles liés :

Femmes, il y a des femmes

Le 69

Le missionnaire

KAMASUTRA

« L’andromaque, les positions de l’amour » par Pierre Mathieu, sexologue-sexothérapeute, conseiller conjugal, psychanalyste

Pierre Mathieu, sexologue à Paris

Copyright © 2017 • Pierre Mathieu
PARTAGER
Article précédentL’acte sexuel doit-il durer longtemps ?
Article suivant69, les positions de l’amour
mm
Sexologue-sexothérapeute, conseil conjugal et psychanalyste à Paris 9e arrondissement. Depuis 1996, je reçois dans mon cabinet parisien des femmes, des hommes, des couples, des adolescents et des enfants qui veulent accéder au plaisir de mieux vivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here