Le missionnaire, les positions de l’amour

0
937

La femme est allongée sur le dos, l’homme se positionne délicatement au-dessus d’elle.

Missionnaire. Cette posture est réputée commune, voire routinière et pourtant elle recèle des plaisirs insoupçonnés pouvant conduire la femme à l’orgasme clitoridien, à l’orgasme vaginal et à l’orgasme utérin. De même pour l’homme qui pourra facilement accéder à l’orgasme par l’éjaculation, à l’orgasme sans éjaculation, à l’orgasme par contraction des muscles du périnée.

Cette posture laisse également la porte ouverte pour accéder à des orgasmes multiples.

La femme peut s’occuper de son homme (préliminaires) et lui caresser :

  • Le visage,orgasme par contraction des muscles du périnée, préliminaires, orgasme
  • Le cou,
  • La nuque,
  • Les épaules,
  • Les bras,
  • Le buste,
  • Le ventre,
  • Le bassin,
  • Les fesses

 Elle s’abandonne… pour leur plus grand plaisir, alliant sensualité à sexualité

La position du missionnaire permet :

  • Un massage réciproque des organes sexuels féminins et masculins.

L’homme tout en pénétrant sa partenaire peut également stimuler le clitoris en y appuyant son pubis et procurer à sa partenaire un orgasme clitoridien doublé d’un orgasme vaginal.

  • Les deux partenaires peuvent se regarder et voir monter leur excitation réciproque.

Pour varier les plaisirs, la femme peut placer ses jambes autour de la taille de l’homme et appuyer ses talons sur les fesses de celui-ci afin d’amplifier la puissance de la pénétration.

De plus, cette variante permet à la femme de recevoir le sexe de son partenaire entièrement à l’horizontale pour une pénétration des plus profondes.

Plus l’excitation va monter, plus les muscles du corps de la femme vont se mobiliser, plus ses jambes vont s’ouvrir, plus ses talons vont faire pression sur les fesses de son équipier, agissant comme une véritable pompe qui va aspirer le sperme de son partenaire, l’entraînant invariablement vers l’éjaculation au moment où elle le désire…

C’est une position idéale pour un orgasme partagé qui pourrait bien conduire la femme vers un orgasme utérin.

Mieux vaut, donc, réserver la posture du missionnaire pour la fin des ébats…

Commencer par le missionnaire, c’est prendre le risque d’une éjaculation prématurée (éjaculation précoce) qui viendrait écourter l’acte et frustrer les deux partenaires !

orgasme, éjaculation prématurée, éjaculation précoce, sexologue à ParisLa position du missionnaire, à la fin des ébats, permet…

A la femme d’exprimer toute sa réceptivité sensuelle… et à l’homme de potentialiser

Toute sa PROPULSIVITE sexuelle…

Cet article vous a-t-il permis de mettre un peu de piment dans votre sexualité grâce à cette position du missionnaire revue et corrigée ?

Vous pouvez aussi trouver des informations intéressantes sur le 69 et sur l’andromaque en cliquant sur ces liens.

Si vous avez des questions, n’hésitez-pas à publier un commentaire, je vous répondrai personnellement et avec plaisir.

Positions sexuelles pendant la grossesse.

« Le missionnaire, les positions de l’amour » par Pierre Mathieu, sexologue-sexothérapeute, conseiller conjugal, psychanalyste
Copyright © 2017 • Pierre Mathieu
PARTAGER
Article précédent69, les positions de l’amour
Article suivantLe couple et l’usure du temps
mm
Sexologue-sexothérapeute, conseil conjugal et psychanalyste à Paris 9e arrondissement. Depuis 1996, je reçois dans mon cabinet parisien des femmes, des hommes, des couples, des adolescents et des enfants qui veulent accéder au plaisir de mieux vivre.